L’actrice de Harry Potter et Peaky Blinders, Helen McCrory, est décédée à 52 ans

Auteur: | Catégorie:Actualié, Arts & Culture

Si vous êtes fans d’Harry Potter, vous connaissez sûrement Helen McCrory, la talentueuse actrice qui incarnait Narcissa Malefoy, la maman de Drago.

Mariée à l’acteur Damian Lewis (Billions, Homeland) et maman de deux adolescents, elle était l’une des comédiennes britanniques préférées du public.

Son mari a annoncé son décès dans un communiqué de presse déchirant, à la suite d’une dure bataille contre un cancer du sein. Helen n’avait que 52 ans…

« J’ai le coeur brisé d’annoncer que, après une bataille héroïque contre le cancer, la femme magnifique qu’est Helen McCrory est morte paisiblement chez elle, au milieu d’une vague d’amour de ses amis et de sa famille », a-t-il déclaré. « Elle est morte comme elle a vécu. Sans peur. Dieu que nous l’aimons et savons la chance que nous avons eue de l’avoir dans nos vies », a-t-il ajouté.

Les fans d’Harry Potter avaient été séduits par l’interprétation de Narcissa, qu’elle jouait à la perfection, et avaient été ravis de la retrouver ensuite dans la série Peaky Blinders, où elle joue Polly, la matriarche du clan Shelby. Son sourire malicieux et son regard profond attiraient l’attention et son talent était unanimement applaudi.

Les hommages à cette femme fantastique pleuvent désormais sur les réseaux sociaux, comme celui de Cillian Murphy, son partenaire des Peaky Blinders : « J’ai le cœur brisé de perdre une amie si chère. Helen était un être humain magnifique, attentionnée, drôle et compatissante. Elle était aussi une actrice douée – intrépide et magnifique. Elle a élevé et rendu humain chaque scène, chaque personnage qu’elle a joué. Ce fut un privilège d’avoir travaillé avec cette femme brillante, d’avoir partagé tant de rires au fil des ans. Elle me manquera beaucoup. Mon amour et mes pensées vont à Damian et à sa famille ».

J.K. Rowling, Tom Ellis, Florence Pugh… mais aussi des milliers de fans ont salué, une dernière fois, son talent et sa gentillesse. Adieu, Helen…

 

 

Share this article on Facebook or Pinterest!