L’arabesque : une décoration artistique puisée dans l’art oriental

Auteur: | Catégorie:Arts & Culture

Le mot arabesque tire son appellation du mot « arabe », mais il ne faut pas s’y méprendre : ce ne sont pas en réalité ces derniers qui ont créé cet art. En effet, l’arabesque est apparue dans l’Antiquité et a été déjà présente dans l’art byzantin au 10e siècle. Certains peuples, notamment les anciens Mexicains, les Chinois et les Indiens utilisaient également des arabesques.

Les préceptes de cette décoration artistique

L’arabesque est une décoration artistique qui est basée sur des répétitions de motifs de forme linéaire, de feuillage, de vrilles ou de caractères arabes. L’arabesque est dessinée suivant un contour géométrique. De nombreux éléments peuvent être ajoutés à la décoration pour apporter plus de style à la décoration.

Les éléments constitutifs de cet ornement

On reconnait une arabesque grâce à ses motifs divisés en deux, ces derniers sont ensuite dédoublés pour donner un motif à part qui se caractérise par sa parfaite symétrie. L’arabesque est dessinée aussi bien sur l’axe horizontal que l’axe vertical.

Ce qui la caractérise…

C’est un art qui se caractérise par une complète symétrie et une finesse dans les finitions des gravures ou des impressions.

Les arabesques ont surtout connu du succès dans la peinture occidentale. Un bon nombre de peintres de la Renaissance tel que Vittore Capaccio font partie des personnalités connues dans cet art.

De l’orient en occident…

L’arabesque connait ses origines en Orient dans les pays arabes où l’Islam connait une place prépondérante.

C’est un art qui a surtout été utilisé par les pays musulmans pour décorer les mosquées, les entrées des cités et les livres au moyen de tableaux ou de sculptures.

Les arabesques peuvent être dessinées sur toute surface plane ou non pour servir de décoration. L’art de l’arabesque est un art qui requiert précision, rigueur et habileté.

 

Share this article on Facebook or Pinterest!