La physique de la musique : pourquoi y a -t-il des graves et des aigus ?

Auteur: | Catégorie:Musique

Saviez-vous que la musique est régie par la physique ? Les sons que nous entendons résultent, en fait, d’une variation de pression dans un milieu, généralement dans l’air… En fonction de cette fluctuation, on distingue les graves et les aigus…

Physique musique

La notion de fréquence des ondes sonores

Le son se propage sous forme d’ondes sonores lorsque la pression ambiante est modifiée. Ce phénomène peut alors être représenté par une courbe sinusoïdale.

La distance entre deux sommets est appelée « période ». Sa valeur reste invariable.

La fréquence, quant à elle, est le nombre de périodes par seconde. Cette grandeur est exprimée en Hertz. Plus elle est élevée, plus le son est aigu et vice versa.

Les facteurs qui influent sur la fréquence d’un son

Prenons l’exemple d’un instrument comme le violon ou la guitare. Lorsque vous jouez la corde, sa vibration entraîne la variation de la pression de l’air.

La fréquence de l’onde propagée est plus basse, donc produit un son plus grave, lorsque la corde est longue et détendue. C’est la raison pour laquelle il faut appuyer à des endroits différents pour varier les notes.

Exemples pratiques

Lorsque le son à vide de la corde est trop élevé, vous desserrez la clé de réglage pour la détendre. La note jouée devient ainsi plus basse.

De même, la longueur de la corde augmente à mesure que votre doigt s’éloigne du chevalet et le son devient plus grave et inversement.

Le son est partout

Les êtres vivants sont capables de percevoir des fréquences différentes, mais le silence ne signifie en aucun cas que la fréquence est nulle.

L’oreille humaine ne peut, par exemple, entendre que les sons dont les fréquences se trouvent entre 20 Hz et 20 000 Hz alors que les chauves-souris restent sensibles à des fréquences allant jusqu’à 100 000 Hz.

 

Share this article on Facebook or Pinterest!