Une mannequin russe dévoile sa ravissante fille, elle brille sur les réseaux sociaux

Auteur: | Catégorie:Actualié

La Russie est actuellement au cœur d’une guerre terrible avec l’Ukraine, internationalement critiquée.

Cependant, ses personnalités publiques ne cessent pas pour autant de se mettre en avant.

C’est notamment le cas de Xenya Belousova, une instagrammeuse d’origine sibérienne.

Cette mannequin d’une blondeur intense et aux yeux très bleus est en couple depuis des années avec un modèle nigérien.

Depuis, ce séduisant couple a eu des enfants qui font également parler d’eux pour leur beauté.




Star d’Instagram de mère en fille

La jeune maman compte plus de 600 000 abonnés. Elle partage quotidiennement sa vie professionnelle, familiale, ses activités, ses voyages avec sa communauté. Elle en a profité pour également créer un compte Instagram à sa fille. Sur ce compte, la maman russe met en lumière son physique avantageux, par exemple.

La fillette, née aux États-Unis, a en effet un charmant visage, tout en finesse. De plus, Vivienne est particulièrement photogénique. Sans aucun doute, c’est un héritage reçu de sa maman.

6000 personnes suivent ses aventures au quotidien. Ces journées sont présentées par sa maman grâce à des photos de famille, des poses sophistiquées et des coiffures originales. Un vrai métier !

Or, la petite fille semble s’y être habituée. En effet, elle pose avec spontanéité et grâce devant l’objectif.




La maman expose ses enfants depuis leur plus jeune âge. Tout d’abord, dans des activités de petite fille. Ensuite, moins spontanément, en robe, en maillot, en pyjama… Avec succès puisque cela lui attire une notoriété certaine.

Exposition des enfants : pour ou contre ?

Une action controversée, selon les spécialistes des médias. En effet, les experts conseillent de protéger les enfants d’une surexposition sur les réseaux sociaux. De fait, les images d’enfants peuvent être rapidement détournées à des fins criminelles.

Quant à vous, oseriez-vous montrer vos enfants sur les réseaux sociaux ? Ou bien, au contraire, tentez-vous de garder leur vie privée le plus longtemps possible ?

© Xenya Belousova