Quand le fantastique et le psychologique inspirent l’auteur à succès

Auteur: | Catégorie:Arts & Culture

Élie Hanson est un auteur franco-québécois d’origine égyptienne. Il a publié 5 romans et nous confie que deux autres sont en attente de trouver preneur dans une maison d’édition.




Parlez-nous de votre parcours de vie

Je suis né au Caire, en Égypte. Après avoir terminé des études en lettres et littérature françaises, je suis parti vivre en France pour travailler dans le tourisme et la traduction.

J’aime dire que je suis un globe-trotteur, car j’ai vécu sur quatre continents par choix personnel ou professionnel. J’ai finalement posé mes valises au Québec en 2001.

Et le parcours d’écrivain? 

Durant mon adolescence, je créais des bandes dessinées en modifiant l’intrigue des films que j’ai déjà vus ou des romans que j’ai déjà lus.  Les circonstances de la vie ont fait que j’ai mis ce passe-temps de côté, jusqu’au jour où j’ai décidé de participer à différents ateliers d’écriture, au Québec, qui m’ont donné l’envie d’exploiter mes idées et de laisser libre cours à ma créativité.

Ensuite, encouragé par ma conjointe, je me suis inscrit au programme de parrainage de l’UNEQ (Union des écrivaines et écrivains québécois) où j’ai développé un manuscrit dont l’histoire se déroule dans les Ardennes françaises lors de la Première Guerre mondiale. Quelques mois plus tard, « le Carnet maudit » voyait le jour. Par un heureux concours de circonstances, une maison d’édition m’a approché en 2011 pour me proposer de publier ce roman fantastique sur fond historique. Depuis cette date, je n’ai jamais cessé d’écrire.

En 2012, j’ai obtenu la Médaille du jubilé de Diamant de la Reine Elisabeth II pour mon apport à la culture canadienne.

En 2015, les éditions des Intouchables m’ont commandé un roman jeunesse qui raconte l’intégration d’une adolescente égyptienne au Québec. J’ai donc publié le roman « Yasmine ».

En 2017, les Éditions AdA m’ont proposé de publier le thriller psychologique que je venais de terminer « Pour le meilleur et le moins pire ». Ils ont aussi décidé de republier « Le Carnet maudit » en 2018, pour souligner la dernière année de commémoration du centenaire de la Guerre 1914-1918.

En 2019, j’ai publié « Disparition au Caire ». L’histoire retrace l’aventure d’un journaliste québécois disparu au Caire pendant qu’il couvrait le printemps arabe qui a embrasé le moyen orient en 2011.

En 2020, j’ai publié « Mission Arctik » qui suit mon protagoniste fétiche Alain Thibault dans une aventure haletante au-delà du 82e parallèle.




Qu’est-ce qui influence le plus votre écriture?

Les films et les séries télévisées que je regarde. D’ailleurs, mes lecteurs m’indiquent souvent que la lecture de mes romans est fluide et ressemble beaucoup à un scénario de film!
D’autres  auteurs m’inspirent aussi : Stephen King, Lovecraft, Maxime Chattam, Patrick Senécal, pour en citer quelques-uns.

Comment remédier au syndrome de la page blanche ?

  • Écouter des ondes binaurales afin de relaxer et regénérer le cerveau, souvent sollicité par la réflexion.
  • Écrire dans le désordre est la meilleure manière que j’ai trouvée pour coucher mes idées sur ma page.
  • Faire des recherches pour des projets futurs.
  • Regarder un film ou un épisode d’une série TV.
  • Écrire pendant des périodes très courtes pour avoir un temps limité pousse à exploiter le meilleur de soi pour finir une scène.

Comment décririez-vous le processus d’édition qui s’échelonne de la soumission de votre manuscrit à sa sortie en librairie?

  1. Le processus est long. Heureusement que je suis toujours encouragé par ma conjointe et épaulé par des professionnels qui se chargent de faire respecter les échéances!
  2. Quelques semaines ou plusieurs mois après l’envoi d’un manuscrit à la maison d’édition, je reçois un courriel m’informant que le projet est retenu. On signe un contrat et les travaux éditoriaux commencent par la suite.
  3. Des échanges de courriels en découlent. Je retravaille certains passages pour les alléger ou éclaircir certaines idées.
  4. La version finale est corrigée
  5. Généralement, on m’envoie une suggestion de couverture que j’approuve. Un fichier PDF du texte suit pour que je puisse relire et détecter les éventuelles erreurs.
  6. Après cette étape finale, la maison d’édition envoie le texte à l’imprimeur.
  7. Quelques semaines plus tard (trois ou quatre), les livres se retrouvent sur les tablettes des libraires.

À chaque fois, je suis euphorique lors de la réception de ma première copie!




 

Parlez-nous de votre prochain projet d’écriture. Y-a-t-il une date de sortie de prévue?

Je viens de signer un nouveau contrat avec les Éditions des Lacs, une maison d’édition française, pour un roman qui devrait voir le jour en février 2022.

D’autre part, les droits de publication du roman le Carnet Maudit ont été acquis par les éditions Faralonn en France. Le roman sera réédité au cours de l’hiver 2021 également.

Mes lecteurs français et francophones (Suisse et Belgique) vont se régaler!

Source: www.eliehanson.com

Facebook : Elie HansonElie Hanson page publique

 

Share this article on Facebook or Pinterest!