Un violoniste célèbre joue pendant 45 min dans le métro sans attirer l’attention… (VIDÉO)

Auteur: | Catégorie:Arts & Culture

Aimez-vous la musique ? Quelle est votre perception de la beauté ? Êtes-vous sensible aux arts ?

Une expérience a été menée aux États-Unis à ce propos. C’est Joshua Bell, l’un des plus célèbres violonistes du monde, qui s’est prêté au jeu.

 

 

 

La vidéo n’est pas toute récente puisqu’elle remonte déjà à 2007. Pourtant, elle n’a pas pris une ride.

On y voit un jeune homme s’installer dans le métro de Washington. Il est vêtu sobrement, violon à la main et casquette sur la tête.

Il y jouera, pendant près de 45 minutes, les morceaux les plus complexes du répertoire pour violon. Une musique d’exception jouée sur un instrument d’un âge vénérable. En effet, ce violon Stradivarius date du 18ème siècle. La cerise sur le gâteau ? Il vaut plusieurs millions de dollars.

Et le résultat de l’expérience est inattendu. Sur les centaines de passagers du métro, seules sept personnes s’arrêtent. De plus, le talentueux musicien récolte 32 dollars à peine.

Un seul spectateur le reconnaît, pas par hasard. Ensuite, on apprendra qu’il avait assisté à l’un des concerts sold out de Bell, quelques jours auparavant. Les places se monnayaient une centaine de dollars. Quel contraste !

L’expérience a le sous-titre suivant : « Dans un environnement ordinaire, à une heure inappropriée, sommes-nous capables de percevoir la beauté, de nous arrêter pour l’apprécier, de reconnaître le talent dans un contexte inattendu ? »




Une expérience inédite, au résultat particulièrement intéressant. Elle montre à quel point notre sensibilité à la beauté est souvent négligée, conditionnée par un environnement et biaisée par notre vie à cent à l’heure.

En effet, pourquoi ce musicien extraordinaire, adulé dans les salles de spectacle, n’a-t-il pas davantage interpellé les passagers du métro ? Des personnes de talent ne sont-elles pas négligées de ce fait ?

Et vous ? Vous seriez-vous arrêtés ?

© Washington Post

© Joshua Bell